VISITES, EXCURSIONS ET SITES D’INTÉRÊT

 

Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Aracena y Picos de Aroche. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía.

La Sierra de Grazalema possède de magnifiques paysages à visiter. La route connu sous le nom de « Ruta de los Pueblos Blancos » (Route des Villages Blancs), comprend un grand nombre de localités qui se caractérisent par leurs maisons blanches.

 

                                                       
       .  

  Grazalema:
 
Très ancienne ville datant de l’époque Celte, mais ce sont les Arabes qui ont eu le plus grand impact sur son environnement,  en nous laissant un énorme héritage architectural, une industrie artisanale utilisant la force de l’eau, l’élevage et la littérature. Pour commencer à la connaître sans délai, affrontez la « Ruta del Agua » (Route de L’Eau), qui se déroule dans le Centre Ville. Dans l’Église de  Nuestra Señora de la Aurora (Notre- Dame de L’Aurore) il faut observer sa plante octogonale et son dôme à tambour. L’Église Paroissiale de Notre- Dame de l’Incarnation est d’origine Mudéjar. Elle a été reconstruite au XVIIIème siècle, après sa destruction partielle pendant la Guerre de l’Indépendance  et aussi pendant la Guerre Civile. La Mairie est située aussi sur la place.

 

                                                          

      .      Arcos de la Frontera. Arcos de la Frontera est l'un des plus beaux villages de  l’Andalousie  et de l’Espagne. Perché sur un très grand rocher qui domine le fleuve Guadalete, c’est la capitale et l’entrée de la Route des Villages Blancs. Déclaré Monument Historique-Artistique, il nous offre une architecture typiquement andalouse, d'ascendance arabe, et tout un labyrinthe de rues blanchies à la chaux où pouvoir s'y perdre et où découvrir des coins inimaginables.   
                

                                                       
      .     El Gastor:
 La zone de montagne est représentée par le « Tajo Algarín » ( le ravin d’Algarin) avec 1068 mètres d’altitude. La localité de El Gastor est connue par la beauté de l’ensemble de ses rues et de ses ruelles, échelonnées sur le flanc de la colline nommée « Tajo de Algarín ». Cet emplacement permet d’avoir de singulières vues  panoramiques de la Sierra  en même temps qu’il permet de contempler  le village situé dans une montagne couverte de végétation.  El Gastor  forme un ensemble de grande beauté qui captive tous les visiteurs. Comme monument d’intérêt, nous soulignons l’église de San José, dont la construction fut terminée en 1747. 

                                           

Ubrique:
Cette ville industrielle est traversée par le fleuve au même nom. Ubrique est connue dans le monde entier par la fabrication artisanale de toutes sortes d’articles en maroquinerie (cuir et fourrure), protégés par l’appellation d’origine d’Ubrique. Bien qu’aujourd’hui on produise toutes sortes d’objets, les articles traditionnels, ceux qui ont donné de la célébrité à la ville, sont les tabatières (pour le tabac gris), le « preciso » (petit sac pour l’amadou et le silex utilisés pour allumer le cigare), et le porte-documents de l’éleveur (pour garder les documents concernant l’élevage).

 

Prado del Rey:
Fondé par Carlos III en 1768. Le plus important exemple de l’Illustration, en ce qui concerne l’essai de Peuplement, de Réforme Agraire et d’Urbanisme dans la Basse Andalousie.
Il est célèbre pour ses industries de maroquinerie, de menuiserie, sa production de miel et de pierre artificielle. Au sud se trouvent les ruines de la millénaire Iptuci. À visiter son église de Notre-Dame du Carmen.

 

Ronda. Bijou architectural andalou et cœur de la « Serranía de Ronda ». Elle invite le voyageur à y rester un certain temps. Nous pourrons visiter la Cueva de la Pileta  (grotte du lavoir), une véritable relique de l’art rupestre andalou, ainsi que de nombreux monuments mégalithiques, parmi lesquels nous soulignons le Dolmen de Chopo. Nous soulignons la ville romaine d’Acinipo, qui garde encore son théâtre et son amphithéâtre.  Des monuments comme le « Puente Viejo » (Vieux Pont), parfaitement conservé, les « Baños Árabes » (Bains Arabes),  ou la « Casa de Mondragón »,  demeure habitée par les Rois Catholiques, font de Ronda une ville de visite obligée. D’autres monuments à souligner ce sont la « Plaza de Toros » (les arènes), très originales, dans un style néo-classique et le « Puente Nuevo » (nouveau pont), qui s'élève au-dessus de  l’impressionnante brèche qui est le « Tajo » (ravin), avec une altitude de presque 100 mètres.

 

   

Zahara:
À 511 mètres d’altitude dans la « Sierra del Jaral »,  penchée sur la Vallée du Guadalete, couronnée par la « Torre del Homenaje » (Donjon), témoin muet de son époque comme forteresse en pleine frontière Nazari, elle a reçu des prix  à plusieurs reprises par la beauté de sa physionomie et la singularité de son  architecture populaire.

 

Benaocaz.
 Village situé au nord-ouest de la province de Cadix, à 793 mètres d’altitude, entre la « Sierra Alta »  et celle du « Caíllo ». Il limite au nord avec Grazalema, au sud avec Ubrique, à l’est avec Villaluenga del Rosario, et à l’ouest avec El Bosque.
Son territoire communal est inclus dans le Parc Naturel de la Sierra de Grazalema. Les restes archéologiques localisés sur son territoire, confirment l’existence d'une population humaine à Benaocaz depuis la Préhistoire. Il a été créé par les Arabes en l’an 716.

 

El Bosque:
C’est l’entrée du Parc Naturel de Grazalema, entouré de montagnes, il se trouve dans un des plus beaux sites de l’Espagne. Le voyageur se régalera avec ses rues longées d’orangers et ses balcons pleins de fleurs.
 

                                                       

      Espera.
Très ancien village, avec un château arabe et l’église de Santa María de Gracia.
 

Villaluenga del Rosario :
Il se trouve au Nord-ouest de la province de Cadix. Situé à presque 1000 mètres d’altitude, c’est le village le plus élevé de la province. Cette zone a joué un rôle très important dans l'histoire, puisqu’elle a été occupée par les musulmans depuis l’an 716 jusqu’à l’an 1485, date où se produit la conquête de la ville par Don Rodrigo Ponce de León, Marquis de Cadix et Duc de Arcos de la Frontera. C'est pour cela que les Rois Catholiques lui ont accordé le « Señorío (seigneurie)  de la Serranía de Villaluenga »

 

Bornos.
Châteaux du Fontanal  et des Rivera ; Église de Santo Domingo de Guzmán ; Couvent du Corpus Chisti.

Villamartín.
Ville agricole ; Églises de San Francisco (Saint François), de las Angustias y de las Virtudes (des Angoisses  et des Vertus) ; Palais des Topete.
Sur la route vers Prado del Rey : les ruines du château de Parajete.

Algodonales.
Des oliviers et des plaines maraîchères au pied de la Sierra de Líjar. L’église baroque de Santa Ana se distingue avec sa grande tour et la « Puerta del Perdón »  (Porte du pardon). À 4 km. vers  Alguacil : les ruines romaines « Iptuci »

 

            Olvera.
 Village situé entre collines boisées, possède une fortification arabe bien conservée ; Église de Nuestra Señora de la Encarnación.
À deux kilomètres vers Ronda : sanctuaire baroque de Nuestra Señora de los Remedios.            

Setenil de las Bodegas.
Des maisons troglodytes dans les rochers, sur le fleuve. « Torre del homenaje » (Donjon) ; Église de la Encarnación.

 

Benaoján.
Le plus remarquable ce sont les grottes qui se trouvent dans les alentours. Dans les grottes de « La Pileta » et du « Gato », se conservent des vestiges de l’homme du paléolithique.

 

  • Montejaque.

Dans la voisine “Cueva del Hundidera” (Grotte de l’Hundidera), le fleuve Guadares disparaît , et il réapparaît dans la « Cueva del Gato » (Grotte du Chat), près de Benaoján.

 

Jimena de Líbar. Château romain-arabe.

 

            Atajate.  Village d' origine préhistorique. Tour arabe

 

            Benadalid. Il possède le plus ancien château de la zone.
      .

            Algatocín. Des ruines romaines.
.

      Gaucín. De belles vues panoramiques; des restes d’un château ; église baroque 
 dans le couvent et église style renaissance.  

 

Casares. La visite de cette fondation romaine qui date de l’époque de Jules César est intéressante. Le centre ville est de style arabe, et ici l'on trouve les restes d’un château ; Les Églises de la Encarnación et de San Sebastián ; site archéologique.

 

 

 

Jimena de la Frontera.  Située dans le magnifique Parc Naturel des Alcornocales (plantation de chênes-lièges), au pied d’un ancien château-forteresse. Église gothique restaurée de la Misericordia ; Sanctuaire de la Reina de los Ángeles (Reine des Anges).  Dans les alentours : « Cueva de la Laja Alta ».

 

Castellar de la Frontera. Village-forteresse arabe du XIIIème siècle. Des vues panoramiques du continent africain.
 

 

 

          

 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
Historia, Fauna y Flora del Parque. Cómo llegar al Parque Natural de Bahía de Cádiz. Qué visitar en el Parque. Actividades en el Parque Natural. El Clima en el Parque. Gastronomía y Productos locales en el Parque. Artesania Local en el Parque. Fiestas en el Parque. Mapa del Parque. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Quienes Somos. Donde estamos. Información Legal. Contactar con Parques Naturales de Andalucia. Mapa web Parques Naturales de Andalucía. Premios Parques Naturales Andalucia.