L'HISTOIRE

 

Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía.

 

 

 

 


Avec plus de 210.000 ha de superficie, le Parc Naturel de Cazorla est le plus grand espace naturel protégé d'Espagne et l'un des plus étendus d'Europe. Il s'agit d'un centre orographique complexe, formé par des montagnes abruptes, sillonnées par des rivières à fort débit qui forment de nombreuses cascades, des lacunes stagnantes, à l'abri de splendides forêts. Il est orienté du sud-ouest au nord-ouest et il est divisé en deux par le cours du Fleuve Guadalquivir qui a sa source dans le Parc. déclaré Réserve de la Biosphère par l'UNESCO par la beauté de son paysage et sa richesse biologique qui, unies au patrimoine culturel de la zone, font de cet environnement l'un des plus visités d'Espagne.

La FAUNE
Sa Faune est riche et variée. Il faut souligner l'importance de son cheptel de cerfs, de chèvres sauvages et de sangliers, ainsi que ses importantes populations de chats sauvages, de renards, de loutres, de mouflons et de daims, ces deux  dernières espèces furent introduites dans le Parc à des fins cynégétiques.
Foto
La chèvre sauvage a été un des animaux emblématiques du Parc. Sa population s'est vue réduite au début du XXe siècle à cause de la chasse. Avec la création de la Réserve Nationale de Chasse son nombre a augmenté peu à peu jusqu'à atteindre les 11.000 têtes en 1988, alors qu'actuellement sa population est estimée à environ  500 têtes.
Entre les oiseaux, il faut souligner le vautour fauve et l'aigle royal, ainsi que le Gypaète barbu, en cours de repeuplement. Entre les reptiles nous signalons le lézard de « Valverde » (Le faux-gymnophtalme d'Algérie, «Algyroides marchi ») et la vipère de Lataste.

La FLORE
Dans ces « sierras » (montagnes) on trouve la plus grande surface boisée, non morcelée,  et plus concrètement de pineraies de toute l'Espagne, avec une représentation de presque toutes les espèces, et avec les plus anciens exemplaires d'Europe, bien que la plus abondante soit celle du pin noir (pinus nigra). Ces espèces ont été partiellement repeuplées à partir de la déclaration de la « Sierra de Segura » comme Province maritime en 1748 à cause de l'utilisation massive du bois de ses forêts pour la construction navale, et son développement s'est vu favorisé par l'abondance des précipitations.

Jusqu'à 900 m d'altitude, se trouvent les forêts de Pin d'Alep, qui y est accompagné par des arbousiers et des lentisques, qui sont le souvenir de la forêt méditerranéenne qui existait autrefois.

Au-delà des 900 m d'altitude, on trouve des forêts de chênes verts, de chênes rouvres et d'importantes zones de pins maritimes. Dans les zones plus humides, nous pouvons trouver des ifs millénaires et des exemplaires de houx, ces deux dernières espèces étant très rares en Andalousie. Sur les rives des rivières apparaissent les frênes, les saules, les peupliers, ainsi que les joncs et les  massettes, où se réfugient les oiseaux aquatiques et les petits mammifères. Ce Parc national renferme l'une des flores  les plus riches de tout le bassin méditerranéen. Il existe plus de 1.300 espèces répertoriées, dont 24 sont exclusives de ce territoire, comme la violette de  Cazorla (Viola cazorlensis), l'exceptionnelle plante carnivore (Pinguicula vallisnerifolia), et d'autres comme le  Geranium cazorlense ou l' Aquilegia cazorlensis.

À l'intérieur du Parc, se trouve le Jardin Botanique « Torre del Vinagre » (La Tour du Vinaigre), où l'on peut connaître les plantes les plus emblématiques, chacune avec leur panneau explicatif.

 

 


          

 
   
   
     
Historia, Fauna y Flora del Parque. Cómo llegar al Parque Natural de Bahía de Cádiz. Qué visitar en el Parque. Actividades en el Parque Natural. El Clima en el Parque. Gastronomía y Productos locales en el Parque. Artesania Local en el Parque. Fiestas en el Parque. Mapa del Parque. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Quienes Somos. Donde estamos. Información Legal. Contactar con Parques Naturales de Andalucia. Mapa web Parques Naturales de Andalucía. Premios Parques Naturales Andalucia.