PARC NATIONAL SIERRA NEVADA

 

Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Aracena y Picos de Aroche. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía.

 

 

 


Le Parc, l' Histoire, la Faune et la Flore.


L' Histoire
Sierra Nevada occupe une considérable superficie des provinces de Grenade et d' Almería. Le Parc  Naturel couvre une superficie de 174.849 ha, dont 85.883 sont aussi Parc National, et auquel appartiennent 60 localités des régions naturelles du « Marquesado del Zenete », du « Valle de Lecrín » (Vallée), la Sierra Nevada de l'ouest, le bassin de la Rivière Nacimiento et, en dernier lieu, la Alpujarra, dont l'étendue est la plus grande et qui fût le dernier bastion mauresque du Règne de Grenade.
Depuis la « Vega » (vallée fertile) de Grenade on divise au loin l'immense masse allongée avec ses sommets enneigés, qui est Sierra Nevada.  D'ici il est impossible de nous imaginer tous les trésors qui s'y cachent. Derrière ces roches qui nous paraissent nues, il existe une surprenante diversité.
Sierra Nevada est réserve de la biosphère depuis 1986 et parc naturel depuis 1989 et ses hauts sommets furent déclarés parc national en 1999.  L'administration de cet espace protégé est complexe, puisque le massif supporte beaucoup d'activités humaines. Ces dernières années, diverses actions emblématiques de conservation ont été entreprises comme, par exemple,  la fermeture et restauration du paysage de la plus haute route d'Europe, où la circulation de véhicules est totalement interdite: maintenant les visiteurs peuvent  y faire des randonnées et profiter de la solitude des sommets.

Sierra Nevada abrite le plus haut sommet de la Péninsule Ibérique (Mulhacén 3.482 mètres), et sur ses cimes on peut observer les traces des  plus méridionaux  glaciers du continent.
El Cerro del Almirez  (La colline du Mortier) (2.517 m) est une montagne en forme de pyramide tronquée, en forme de mortier posé à l'envers. Réellement le meilleur belvédère de toute Sierra Nevada, d'infinies lignes opposées veulent définir ce massif. Au sud poussent les aulnes et au nord les érables.  
Foto
El Chullo (2.610 m) est la plus haute cime de la province d' Almería et le premier sommet  de celle de Grenade. Ses versants descendent sur les premiers villages du plateau du « Marquesado del Zenete » où il y a un cratère de 1.500m de diamètre. Ce col de montagne a été aménagé pour la pratique du ski de fond et c'est un point de passage pour les véhicules qui traversent la sierra.
 
Les cols suivants, celui du Lobo (loup)  (2.412 m), le Collado del Puerto (2.621 m), celui de Jérez (2.873 m), celui de Trevélez (2.798 m), sont aussi des points de passages naturels pour traverser à pied entre l' Alpujarra au sud et le « Marquesado del Zenete » au nord.

El Picón de Jérez (3.088 m) est celui qui est situé plus au nord, avec lui finit le plateau du « Marquesado del Zenete » et la propriété du Camarate où vivent les taureaux en liberté. De là, on arrive au  «Lavadero de la Reina » (Lavoir de la Reine), une succession de cascades continuelles.
Foto
La Alcazaba (3.366 m) est le troisième plus haut sommet, le plus inaccessible.  Le glacier qui se conserve entre ce sommet  et celui de son voisin le Mulhacén est aussi impressionnant: la « Cañada de Siete Lagunas »(la Gorge de Sept Lacunes). Entre la « Altera » et la « Hondera », l'eau s'écoule entre une infinité de petites lacunes.  En été on voit toujours des chèvres sauvages qui boivent de leurs eaux. Il y a 125 ans que l'on réussit, après de nombreux préparatifs, à réaliser une liaison géodésique entre l'Europe et l'Afrique et ainsi unir grâce à des travaux de triangulation la carte des deux continents.  

Sur les flancs du Mulhacén se trouve une des plus grandes lacunes de la sierra (montagne), la lacune de la « Caldera » (la Chaudière).
Sur le versant nord du Mulhacén, la rivière Genil prend sa source de la Lacune de la « Mosca » (la Mouche). Ces crêtes de plus de trois mille mètres séparent le versant nord, au climat atlantique, du point de vue hydrologique, du versant sud au climat méditerranéen.  
Sur le suivant sommet, le Veleta, le deuxième plus haut sommet (3.327 m), sur sa face nord  un cirque glaciaire si ouvert, appelé le « Corral du Veleta »,  fait ressentir le vertige à n'importe quel expert s'y montrant. Et sur sa face nord-est commence le monde de la station de ski avec ses 50 km de pistes.  
       


Foto

Mais aussi, il cache une des plus attirantes régions espagnoles pour le voyageur: La Alpujarra, refuge d'une architecture singulière et d'une culture agraire et rurale qui en bonne mesure est le vestige de l'héritage de l'Espagne musulmane. Mais l'héritage le plus important de la domination arabe, ce sont les techniques d'irrigations des terres, basées sur un réseau complexe de petits canaux et de fossés qui sillonnent les versants recueillant et transportant les eaux qui arroseront les potagers de l'Alpujarra. D'autre part, l'architecture populaire andalouse possède une de ses meilleures expressions à l'Alpujarra.  Les maisons ont une forme cubique avec un toit plat, «el terrao » (terrasse), fait en « launas » (plaques d'argile), qui l'imperméabilise et sur lequel se dressent des cheminées au tronc conique et achevées par des pierres plates comme de petits chapeaux. Les murs sont en pierre, qui se fixent avec de la boue et se blanchissent à la chaux dans la plupart des  localités, alors que dans les fermes andalouses isolées on conserve la pierre nue. Les toits sont  revêtus d'ardoises plates entrecroisées sur des poutres de châtaignier. 
Ici les ravagées ravines, fruits de l'érosion passée et présente, modèlent un paysage qui ressemble plus à celui des déserts du lointain Orient. Dans cet environnement l'architecture traditionnelle a trouvé une solution magnifique pour s'adapter à ce  paysage desséché. Les constructions ont été creusées sur  les versants des ravines et sont à l'origine des maisons grottes, un type de logement troglodyte qui est un magnifique exemple d'efficacité énergétique.

   
Foto
L'agriculture est la principale ressource de la sierra; céréales, vignobles et oliviers sont les cultures les plus répandues. Dans les vallées les plus protégées et mieux arrosées abondent les cerisiers, les pommiers, les noyers et les noisetiers. Il existe aussi de magnifiques châtaigneraies, qui se sont adaptées et naturalisées depuis le XVIe siècle, qui occupent les parties supérieures plus humides de ruisseaux et de ravins. Les extractions minières ont une grande tradition. Actuellement on extrait du fer des gisements de Alquife.
Foto
   
Faune et  Flore
Sierra Nevada se distingue par sa végétation, car elle possède la flore endémique la plus importante d'Europe, grâce entre d'autres caractéristiques à son altitude et sa basse latitude. C'est à cause de cette diversité unie à son paysage et aussi à sa faune, qu'elle a été déclarée en 1986 Réserve de la Biosphère par l'UNESCO, et trois ans après Parc Naturel et le 17 Décembre de 1988,  on décernât à la moitié du Parc la protection maximale de Parc National, devenant ainsi le douzième Parc espagnol.    
Sur ses sommets on peut observer les traces des plus méridionaux glaciers du continent.
Grâce à sa situation, à sa grande étendue, et surtout à son histoire géologique et écologique, Sierra Nevada est une montagne de contrastes de toutes ses valeurs naturelles: les couleurs et la composition des roches, les formes de ses sommets, de ses versants, de ses vallées, la variété et les adaptations de sa flore exclusive, et la distribution de ses bois.
La Faune. Une végétation et des conditions environnantes si variées, se traduisent en une faune invertébrée, également diverse et originale, avec quelques 300 espèces endémiques de la Sierra.
La chèvre sauvage est l'espèce animale la plus attirante et caractéristique de cet espace protégé, car ici habite la plus grande population de cette espèce endémique d'Espagne.
Les oiseaux sont le groupe le plus visible; surtout s'y distinguent les espèces liées à la haute montagne, comme l'accenteur alpin, le traquet motteux, l'alouette des champs et le rougequeue noir. Entre les rochers on peut observer le monticole de roche, le crave à bec rouge ou l'aigle royal. 
Foto

    • La Flore. La grande altitude qu'atteint Sierra Nevada, lui permet d'avoir jusqu'à cinq étages de végétation, ce qui la convertit en la chaîne de montagnes la plus riche en plantes de toute la Méditerranée. Ainsi, les plus bas versants des lits des torrents secs se couvrent de lauriers-roses et de fourrés thermophiles. Les chênaies et leur cortège d'arbustes se répandent dans la moyenne montagne. On peut y admirer les plus beaux bois à Bayarcal, Beires ou Pitres. Les rouvraies alternent avec les châtaigniers, les figuiers, les cerisiers et les noyers. Il faut souligner entre sa flore la violette et le coquelicot de Sierra Nevada.
                                       

     

     

                               

     

     

                         

                     

 
   
   
   
   
Historia, Fauna y Flora del Parque. Cómo llegar al Parque Natural de Bahía de Cádiz. Qué visitar en el Parque. Actividades en el Parque Natural. El Clima en el Parque. Gastronomía y Productos locales en el Parque. Artesania Local en el Parque. Fiestas en el Parque. Mapa del Parque. Parque Nacional de Sierra Nevada. Parque Natural Sierra de Grazalema. Parque Natural Entorno de Doñana. Parque Natural Bahía de Cádiz. Parque Natural Sierra de Tejeda, Almijara y Alhama. Parque Natural Sierra de Cazorla. Página Principal parques Naturales de Andalucía. Quienes Somos. Donde estamos. Información Legal. Contactar con Parques Naturales de Andalucia. Mapa web Parques Naturales de Andalucía. Premios Parques Naturales Andalucia.